Offrir un scooter à son enfant

scooter crédit auto - franfinance

Votre enfant a 14 ans, l’âge légal pour conduire un scooter et vous comptez lui en offrir un très bientôt. Voici quelques conseils et quelques informations avant de vous lancer pour acheter un véhicule 2 roues.

Les conditions pour conduire un scooter

Il existe plusieurs types de scooters. Il y a tout d’abord :

  • Les cyclos (moins de 50m3) :

Pour conduire un cyclo (50m3 et moins), il faut :

  • Avoir minimum 14 ans
  • Etre titulaire d’un permis AM (auparavant BSR) ou d’un permis B
  • Posséder l’ASSR de niveau 1 (passé en classe de 5e) ou de niveau 2 (passé en classe de 3e)
  • Avoir une carte grise et une plaque d’immatriculation pour le scooter
  • Avoir souscrit à une assurance
  • Porter un casque homologué et correctement attaché
  • Allumer ses feux de jour comme de nuit
  • Avoir suivi les 7h de formation obligatoire avec un moniteur d’auto-école
  • Les motos légères (125 m3)

Pour conduire une moto légère (125 m3), il faut :

  • Avoir minimum 16 ans
  • Etre titulaire du permis A1 ou du permis B depuis au moins 2 ans
  • Avoir une carte grise et une plaque d’immatriculation pour le scooter
  • Avoir souscrit à une assurance
  • Porter un casque homologué et correctement attaché
  • Allumer ses feux de jour comme de nuit

Quel scooter choisir ?

Pour un adolescent, le cyclo de 50m3 sera idéal. Ses performances seront suffisantes pour les courts trajets en ville, par exemple. Rappelons que le cyclo ne dépasse pas les 45 km/h. Léger et pratique, votre enfant prendra rapidement en main son scooter de 50m3 très intuitif. On peut également penser au scooter électrique, moins polluant, silencieux, et pratique pour les petits trajets.

Votre enfant arrive à un âge où il cherche de plus en plus la liberté de se déplacer où bon lui semble et le scooter est généralement l’élément qui va lui permette une plus grande indépendance. Avant de lui accorder ce privilège, parlez avec lui de la nécessité d’un tel achat, s’il en a réellement besoin et surtout s’il est conscient des dangers de la route. N’hésitez pas à faire un point avec lui sur le code de la route, sur les dangers d’une conduite irresponsable mais aussi sur les dangers venant des autres conducteurs. Il faut que votre enfant soit conscient de la responsabilité que cela implique de conduire un scooter sur route.

Voilà quelques informations utiles avant d’offrir un scooter à votre enfant. Besoin d’une aide pour financer le futur véhicule de votre enfant ? Retrouvez notre crédit renouvelable qui vous aidera à réaliser en toute simplicité votre projet. Voir conditions.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Sources :

  • http://www.notrefamille.com/ « Autoriser le scooter: une décision à ne pas prendre à la légère » (29/05/2016)
  • http://www.preventionroutiere.asso.fr/ « Les conditions pour conduire un deux-roues motorisé » (29/05/2015)
  • http://www.motoservices.com/ « GUIDE D’ACHAT SCOOTER 50 » (29/05/2015)