Fenêtres, baies vitrées, velux : changer ses vieilles ouvertures de maison.

simulation crédit travaux nouvelle ouverture | Franfinance

Vos ouvertures ne sont plus du tout en bon état ? Vous êtes affectés par des nuisances sonores externes et souhaitez un double vitrage insonorisant ? Votre foyer est mal isolé si bien que votre consommation énergétique croît à vitesse grand V ? Une mauvaise isolation des ouvertures engendrerait par ailleurs 10 à 15% de perte énergétique sur un bâtiment. Toutes ces raisons sont des facteurs importants qui vous poussent à changer vos veilles ouvertures. Avant de vous lancer, petit état des lieux?

Changer ses ouvertures : les contraintes

Sachez qu’en matière d’ouvertures, vous n’êtes pas forcément libre de choisir. Renseignez-vous auprès de votre mairie, il se peut que vous ayez des contraintes locales d’urbanisme. Certaines villes n’autorisent qu’un seul type de matériaux. Le PVC par exemple ne sera pas autorisé dans des vieilles villes historiques. Des proportions peuvent également vous être imposées, tout comme le type de carreaux.
C’est également le moment de réfléchir à l’ajout d’une nouvelle ouverture, si vous en avez besoin.

Changer ses ouvertures : Le choix du matériau

Vous aurez le choix entre du PVC, de l’aluminium ou du bois, certaines ouvertures sont même proposées dans des matériaux mixtes. Chacun y va de sa qualité, sachez tout de même que le PVC et l’aluminium ne nécessitent pas d’entretien à contrario du bois, qui lui s’altère avec le temps. Le PVC est un matériau léger et économique, mais le choix de la couleur s’avère beaucoup plus restreint que l’aluminium. L’aluminium s’avère quant à lui  plus coûteux que le PVC mais dispose d’une grande durée de vie et peut exister en une multitude de coloris.

Changer ses ouvertures : faut-il faire un choix entre le thermique et l’acoustique ?

La réponse est oui. La plupart du temps, les ouvertures à l’isolation sonore disposent de moins bonnes performances thermiques et inversement. Nous vous recommandons de privilégier l’ouverture acoustique pour des pièces exposées à un fort volume sonore. Pour le reste, à vous de faire votre choix ! Sachez tout de même que les ouvertures thermiques les plus performantes affichent des coefficients inférieurs à 1,4 W/m².K, soit un gain énergétique de 80 % par rapport à un simple vitrage et des économies de chauffage de 10 à 30 % selon les cas.
Si vous installez des fenêtres réduisant vos dépenses énergétiques, vous pouvez bénéficier de crédits d’impôt et de déductions fiscales. Pour cela consultez la loi de finances en vigueur et renseignez-vous auprès de votre service des impôts. Franfinance peut également vous aider à financer vos nouvelles ouvertures grâce à ses solutions de crédits consommation. Découvrez nos conseils sur le prêt pour des travaux d’ouvertures, et effectuez une simulation de crédit. Voir conditions.

Sources :

  • http://www.cotemaison.fr/ « 15 questions à se poser avant de changer de fenêtres » (24/04/2013)
  • http://www.marieclairemaison.com/ « Changer ses fenêtres soi-même » (15/01/2015)