Aménagement

6 conseils pour améliorer la qualité de l’air intérieur – Franfinance
13.12.2016 / Aménagement

Six conseils pour améliorer la qualité de l’air intérieur

Vues : 777 |

Si l’on se plaint souvent de la mauvaise qualité de l’air extérieur, on oublie souvent que l’air intérieur de nos logements peut se montrer également très pollué, bien que différemment. Voici quelques grands principes et petits gestes à adopter au quotidien pour conserver un air pur chez soi !

 Nos maisons contiennent de multiples polluants chimiques, biologiques, des particules, des poussières (100 000 grains dans une maison) et même du gaz radon si le renouvellement de l’air est insuffisant. Les effets peuvent se traduire par un sentiment de gène et d’inconfort qui peut à long terme prendre la forme d’asthme, d’allergies respiratoires voire de cancers.

L’air intérieur est donc un problème qu’il convient de ne pas prendre à la légère car un Français passe en moyenne plus de la moitié de son temps dans son logement. Dans notre pays, 1 personne sur 4 souffre d’allergies aux poussières et acariens et l’on dénombre 4 000 intoxications au monoxyde de carbone (CO) chaque année, pour cent décès environ.

1/ Ouvrir ses fenêtres chaque jour de l’année

C’est le conseil le plus simple à mettre en œuvre au quotidien. Il est primordial d’assurer une bonne aération de son logement en ouvrant ses fenêtres cinq à dix minutes par jour en toute saison. Vous évacuez ainsi les vapeurs des produits de nettoyage, réduisez les gaz nocifs, mais aussi l’humidité qui favorise la moisissure. Il est aussi préférable d’ouvrir ses fenêtres pour évacuer les odeurs plutôt que d’utiliser des sprays désodorisants qui émettent des polluants.

Pour ne pas gaspiller d’énergie l’hiver, fermez vos radiateurs ou baissez le thermostat de votre chaudière lorsque vous ouvrez.

2/ Ne pas fumer dans la maison

Constitue souvent la première source de pollution dans la maison, le tabac favorise le développement des maladies cardio-vasculaires et respiratoires. Il faut donc aérer davantage ou, mieux, s’abstenir de fumer à l’intérieur.

3/ Bien choisir ses produits d’entretien

Les produits d’entretien de la maison peuvent être la source d’allergies et de problèmes respiratoires. C’est le cas notamment de l’eau de javel ! Bannissez ainsi au maximum les produits portant les mentions « danger », « prudence » ou « inflammable ». Préférez-leur des produits portant l’Écolabel Européen qui limitent l’émission de composés organiques volatils (COV) et de polluants.

4/ Acheter un aspirateur avec un filtre efficace

S’il aspire les saletés, votre aspirateur rejette aussi des particules dans l’air qui vont indisposer les personnes sensibles ou allergiques. Il est donc important de dépenser quelques dizaines d’euros de plus pour acheter un aspirateur équipé d’un filtre à très haute efficacité : HEPA ou EPA.

Leur efficacité est garantie par une norme européenne. Les plus efficaces (HEPA H13 ou H14 ; EPA E12 ; ULPA) rejettent à peine quelques dizaines de particules par litre d’air. Il est aussi très important de changer ou nettoyer régulièrement le filtre pour qu’il reste efficace.

5/ Assurer une bonne ventilation par la VMC

Une bonne ventilation de l’habitat est essentielle pour évacuer les polluants, les odeurs et l’humidité. En aspirant l’air de l’intérieur pour faire rentrer de l’air neuf de l’extérieur par les aérations dans les murs et fenêtres, la VMC (ventilation mécanique contrôlée) assure le renouvellement de l’air en continu.

Plusieurs systèmes existent. Classique, la VMC à simple flux se contente d’aspirer avec plus ou moins de puissance l’air intérieur. Si les premiers kits débutent à 250 euros, il est préférable d’opter pour une VMC à basse consommation (microwatt) dont la consommation électrique est bien plus faible. Le surcoût à l’achat d’une centaine d’euros sera rentabilisé en cinq ans environ.

La VMC double flux aspire l’air dans certaines pièces et souffle un air neuf dans d’autres avec un système d’échange de chaleur ce qui contribue à réduire la facture énergétique. Le surcoût d’achat est ici plus important, le kit coûtant de 750 à 3 000 euros.

Quel que soit le système retenu, ne bouchez jamais les grilles hautes et basses d’aération. Pensez à les nettoyer régulièrement et faites entretenir le système de VMC tous les trois ans environ.

6/ Améliorer son logement

Si vous habitez un logement ancien, vérifiez que vos peintures ne contiennent pas de plomb. Faites-les remplacer sans plus tarder si c’est le cas ! Limitez les tapis, moquettes et tentures, qui stockent les poussières. En hiver, évitez les chauffages d’appoint au gaz ou au pétrole. Si vous chauffez au bois, préférez un foyer fermé ou un poêle à une cheminée ouverte.

Enfin, soyez encore plus vigilants si vous faites des travaux de bricolage. Pensez à aérer abondamment, même en hiver, car les produits utilisés sont souvent nocifs. Portez également un masque si vos travaux génèrent beaucoup de poussière.

Chauffage, isolation, ventilation, sachez que Franfinance peut, grâce à son crédit travaux, vous accompagner pour améliorer la qualité de l’air dans votre logement.

Sources

  • http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/bien-gerer-habitat/lair-interieur-logement
  • http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-un-air-sain-chez-soi.pdf
  • http://conseils-thermiques.org/contenu/vmcsimplephp
  • Tester la qualité de l’air chez soi : http://unbonairchezmoi.developpement-durable.gouv.fr
Offre valable jusqu'au 31/08/2017. Exemple (hors assurances facultatives) pour 5 000 € empruntés :12 Mensualités de 418,92 €. Montant total du crédit : 5000€. Montant total dû : 5 027,04 €. Coût du crédit : 27,04 €. Taux débiteur fixe : 0,995%. TAEG fixe : 1%. Durée maximum du crédit :12 mois. Coût mensuel de l’assurance DIM/CHOM (s’ajoute à la mensualité) : 8,50 €. Coût total de l’assurance DIM/CHOM : 102 € soit un TAEA de 3,83 %. Frais de dossier : 0 €.*
* Offre valable jusqu'au 31/08/2017. Sous réserve d’acceptation du prêt personnel par FRANFINANCE (719807406 RCS Nanterre), Intermédiaire en assurance, n° Orias 07 008 346. Assurances souscrites auprès de SOGECAP et SOGESSUR, entreprises régies par le Code des Assurances. FRANFINANCE, SOGECAP et SOGESSUR sont des filiales du Groupe SOCIETE GENERALE. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la date de signature du contrat de crédit. Conditions au 16/07/2017.    
Commenter Créé le par
  • Brigitte Publié le 13 décembre 2016 à 16h07

    On ne pense pas souvent à la pollution intérieure de notre habitation, cependant il faut y penser et les 6 étapes citer sont vraiment importantes .

Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading ... Loading ...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ces articles peuvent vous intéresser

Le prêt travaux

Si l’on se plaint souvent de la mauvaise...