Auto

volant-commande-regulation
09.04.2018 / Auto

Et si vous achetiez une voiture avec régulateur de vitesse pour préparer le passage à 80 km/h sur les routes secondaires ?

Vues : 353 |

Abaissement de la vitesse : « Régulez-vous » !

Le prochain abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires au lieu des 90 km/h autorisés actuellement peut apparaître comme un défi difficile à relever pour certains. Mais il faudra bien s’y faire ! Les voitures sont de plus en plus performantes et les boîtes de vitesses de plus en plus sophistiquées, au point de rendre parfois la tâche plus difficile, même avec la meilleure des volontés. Une voiture équipée d’un régulateur peut s’avérer très efficace dans ce cas.

À ne pas confondre avec le limiteur de vitesse

Bien qu’il équipe en série de plus en plus de véhicules, le limiteur de vitesse utilise une technologie différente de celle du régulateur de vitesse. Il permet de limiter manuellement sa vitesse, et rend la pédale d’accélération inutilisable une fois cette vitesse atteinte. Il peut être utilisé au même titre que le régulateur sur tous types de routes, en et hors agglomération, ainsi que sur autoroute.

Attention aux dépassements !

S’il est très pratique pour ne pas dépasser une vitesse fixée à l’avance, il faut garder à l’esprit que le limiteur coupe la pédale d’accélération une fois cette vitesse atteinte. En cas de nécessité de dépasser, aucune accélération n’est possible au-delà de la vitesse prédéfinie. Le limiteur peut se montrer efficace en agglomération, peut-être moins sur routes secondaires.

Le régulateur dit « classique » : quèsaco ?

regulateur-type-classique

De plus en plus de voitures neuves en possèdent, mais qu’en est-il ? Le régulateur de type classique permet, par simple pression, de maintenir un véhicule à vitesse constante sans avoir besoin de toucher la pédale d’accélérateur. Très pratique sur autoroute et notamment lorsque la voie est dégagée, les choses se compliquent un peu sur route en cas de circulation plus dense. Le régulateur se coupe à chaque freinage, débrayage ou changement de vitesse (boîte manuelle) pour redonner « la main » au conducteur. Si la circulation est chargée, ce type de régulateur atteint rapidement ses limites.

Le régulateur adaptatif : en voie de démocratisation

L’avantage du régulateur adaptatif est que ce dernier prend en compte la circulation et s’adapte à celle-ci. Bien qu’il conserve en mémoire la vitesse enregistrée, le régulateur adaptatif va permettre, comme son nom l’indique, de réduire sa vitesse en fonction de celle du véhicule qui précède, de manière à garder une distance de sécurité toujours suffisante. En cas d’accélération, la vitesse initialement enregistrée est à nouveau prise en compte par le système. Le régulateur adaptatif a fait ses preuves et tend à se démocratiser.

Le régulateur adaptatif Stop and Go : le must

regulateur-type-adaptatif

Bien qu’ayant une carrière assez jeune, le régulateur adaptatif continue d’évoluer dans le bon sens. Depuis peu on parle de version Stop and Go, un type de régulateur qui permet d’adapter sa vitesse jusqu’à l’arrêt complet, pour redémarrer ensuite sans intervention du conducteur. Vous l’aurez compris, avec ce type de régulateur, les embouteillages ou autres ralentissements deviennent une simple formalité.

On parle de plus en plus de voitures autonomes. Le régulateur adaptatif Stop and Go franchit un cap supplémentaire vers cette autonomie.

Un régulateur pour les boîtes automatiques uniquement

Les boîtes manuelles ne permettant pas de rétrograder « automatiquement » sans caler, seuls les véhicules équipés de boîtes automatiques peuvent embarquer un régulateur adaptatif Stop and Go. Mais soyons honnêtes, au vu des nombreuses évolutions que connaît l’automobile ces derniers temps, d’ici quelques années, les boîtes « manu » seront d’un autre âge. Il faudra bien s’y mettre !

Certaines « aides » à la conduite peuvent également se montrer efficaces

Si votre véhicule n’est pas équipé d’un régulateur, sachez que certains équipements comme votre GPS peuvent être réglés de façon à « bipper » une fois une certaine vitesse atteinte. Bien que les détecteurs de radars soient quant à eux interdits, sachez que certains équipements d’aide à la conduite (type Coyote) permettent également de situer certaines zones de danger et de vous alerter en cas de dépassement de la vitesse. Constamment mis à jour, ils permettent de circuler en toute sécurité.

 

Si le régulateur de vitesse fait de plus en plus partie des équipements de série, il faut cependant garder à l’esprit que les versions classiques connaissent des limites, notamment lorsque la circulation est importante. En prévision des limitations de vitesse à venir, notamment les 80 km/h sur routes secondaires, un régulateur adaptatif est la solution idéale pour circuler en toute sérénité. Un point à ne pas négliger au moment de choisir certains équipements de son futur véhicule.

Les points-clés à retenir pour acheter une voiture avec un régulateur de vitesse :

  • Ne pas confondre régulateur et limiteur.
  • Les régulateurs adaptatifs s’avèrent plus efficaces.
  • Le régulateur de type Stop and Go n’est disponible qu’avec la boîte automatique.
Commenter Créé le par
Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 2 = sept