Auto

Salon de l'auto Las Vegas
01.03.2017 / Auto

L’automobile au cœur du CES 2017

Vues : 81 |

Lors de la 50ème édition du Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas, les constructeurs automobiles étaient présents en force, venus présenter leurs derniers modèles. Ces derniers donnent un aperçu de ce que sera la voiture du futur : connectée, intelligente et autonome.

Du 5 au 8 janvier 2017, environ 3 800 exposants étaient présents au CES 2017 de Las Vegas, salon international de l’électronique grand public, fréquenté cette année par plus de 175 000 visiteurs. Pour les constructeurs, équipementiers et acteurs du numérique, cette manifestation d’envergure est l’occasion de faire quelques annonces, lever le voile sur de nouveaux concepts et effectuer des démonstrations de prototypes.

Entre autres firmes automobiles, BMW, Hyundai, Toyota, Honda et Chrysler ont dévoilé leurs derniers modèles, lesquels s’apparentent de plus en plus à des objets hyper connectés, à l’instar d’un smartphone.

Proposant de nombreux services en ligne, ces automobiles du futur sont vouées à devenir autonomes, le conducteur abandonnant peu à peu la conduite de son véhicule, l’objectif à terme étant de réduire le nombre d’accidents, souvent dus à des erreurs humaines.

Ayant vocation à accompagner le conducteur, ces véhicules intelligents nouent ainsi, avec ce dernier et ses passagers, une relation de proximité, en mettant à sa disposition de nombreux équipements.

Interaction entre les passagers et la voiture

Les innovations numériques axées sur la production et la circulation d’informations sont pléthoriques :

  • identification à distance, reconnaissance faciale et biométrique, partage de fichiers entre passagers, contrôle à distance de différentes fonctions de son domicile et achat en ligne, par exemple chez Chrysler et son « Portal Concept ».
  • gestion du planning, conseils sur la vitesse de circulation à adopter, et informations sur les bâtiments et monuments côtoyés par le véhicule, notamment chez BMW.

Ces voitures intelligentes sont également aux petits soins vis-à-vis du conducteur. Certains modèles sont équipés de capteurs et de caméras analysant différents paramètres liés à la santé (rythme cardiaque, posture, regard, degré d’attention, humeur) en vue d’opérer divers ajustements (positionnement du siège, éclairage, température, diffusion d’un parfum).

Ce concept nommé « Health and mobility cockpit » est ainsi intégré aux derniers prototypes de Hyundai et Honda.

Interaction avec l’extérieur

L’interaction n’est pas circonscrite à l’intérieur du véhicule : ainsi, Toyota a mis au point un véhicule qui communique diverses informations à l’extérieur, tel un danger à traverser pour un piéton ou le fait qu’il s’agisse d’un autre véhicule autonome.

De nouveaux tableaux de bord

Cette hyper-connectivité des automobiles se traduit par des tableaux de bord de plus en plus high tech, dont certains affichent les informations à la demande.

Dans la « BMW i Inside Future », il prend la forme d’un hologramme en suspension au-dessus de la console centrale, avec lequel le conducteur et ses passagers peuvent interagir.

Véhicules moins polluants

En phase avec les politiques de transition énergétique mises en place, la plupart de ces prototypes sont propres, à l’image de la « Honda NeuV », micro-citadine, autonome et électrique (avec une capacité d’alimenter le réseau électrique lors des heures de pointe), et, par ailleurs, équipée d’un skateboard électrique ! Utile pour circuler dans des zones urbaines inaccessibles aux voitures.

La firme coréenne Hyundai a également équipé son modèle « Ioniq électrique » d’un skateboard électrique.

Commenter Créé le par
Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six + = 7