Auto

Règles antipollution : l’heure de changer de véhicule ? – Franfinance
12.10.2016 / Auto

Nouvelles règles antipollution : l’heure de changer de véhicule ?

Vues : 348 |
Deux nouveaux dispositifs sont entrés en vigueur en 2016 pour limiter la pollution automobile. Mais est-ce pour autant une occasion de changer de voiture ?

Selon le rapport « Pollution de l’air, le coût de l’inaction », présenté par une commission d’enquête sénatoriale en 2015, la pollution de l’air entraîne 42 000 morts prématurées en France et coûte 101 milliards d’euros à la collectivité chaque année. Parmi ses facteurs, les véhicules sont responsables d’émissions de gaz nocifs pour la santé ainsi que de gaz à effet de serre.

Les normes européennes tentent donc de limiter ces émissions pour tous les véhicules neufs. La norme Euro 6 s’applique ainsi depuis le 1er septembre 2015. Au 1er janvier 2017, une nouvelle procédure d’homologation en conditions réelles de conduite (RDE) entrera en vigueur au sein de l’Union européenne pour les véhicules vendus à partir du 1er septembre 2019.

Plan antipollution et écopastille

La ville de Paris a souhaité aller plus loin avec la mise en place d’un plan antipollution depuis le 1er juillet 2016. Contrairement aux normes qui ne portent que sur la vente de véhicules neufs, ce plan s’applique à tous les véhicules en circulation. Ainsi tous les véhicules particuliers et utilitaires, essence ou diesel, mis en circulation avant 1997, ne pourront plus rouler dans les rues de la capitale les jours de semaine, de 8 heures à 20 heures. Cette mesure s’applique également aux deux-roues d’avant 1999. Cette restriction concerne au total plus de 450 000 voitures et 10 000 motos et scooters immatriculés en Île-de-France.

S’ajoute à ce dispositif l’écopastille, mise en place par le gouvernement le 1er juillet 2016. De grise (polluante) à verte et blanche (peu polluante), la pastille classe les voitures en fonction de leur niveau de pollution. Elle doit permettre aux autorités de distinguer les véhicules jugés propres suffisamment pour rouler dans les zones de circulation restreinte (ZCR). Paris est cependant la seule ville ayant mis en place une telle zone pour le moment. Cette vignette, d’un coût de 4,50 euros, est théoriquement facultative, mais s’avère donc de fait obligatoire pour rouler dans Paris.

Toutefois, d’autres villes pourraient aussi décider de réserver des places de stationnement aux véhicules les plus propres ou de limiter la circulation dans leur centre-ville. Cette vignette devrait aussi remplacer l’actuel système des plaques paires et impaires pour autoriser la circulation lors d’un pic de pollution.

Quels impacts sur le marché de l’automobile ?

Le périmètre d’action du plan pollution est pour l’instant limité à Paris, hors boulevard périphérique. Vous vous exposez à une amende de 35 euros en cas de contrôle, puis de 68 euros pour les voitures individuelles à partir de 2017. Les restrictions dans Paris augmenteront progressivement jusqu’en 2020 avec pour objectif de faire disparaître le diesel. En dehors de Paris, ces mesures n’ont pour l’instant aucun impact : en d’autres termes, si les Franciliens peuvent être tentés d’opter pour un modèle plus récent, cette incitation ne dépasse pas pour l’heure les limites de la région capitale.

Ces nouvelles règles ne devraient donc pas créer d’effet d’aubaine massif pour l’achat d’un véhicule neuf dans les semaines et mois qui viennent. Les constructeurs pourraient pourtant être tentés de brader les modèles qui ne seront plus commercialisables suite à l’adoption de la nouvelle norme européenne. En revanche, sachez que ces mesures peuvent avoir pour conséquence de baisser la cote de votre ancienne voiture lors de sa revente. Et si vous achetez d’occasion, vérifiez que votre nouvelle voiture disposera d’une bonne vignette pour circuler librement.

Enfin, sachez que ces nouvelles règles ne s’accompagnent pas de nouvelles aides pour changer de véhicule. Vous pouvez tout de même continuer à bénéficier du système du bonus-malus écologique instauré suite au Grenelle de l’environnement. Il est de 6 300 euros (dans la limite de 27 % du prix d’achat) auxquels s’ajoutent 3 700 euros de prime de conversion si l’achat s’accompagne de la mise à la casse d’un diesel vieux de plus de dix ans. Ce barème privilégie toutefois l’achat de véhicules électriques.

Vous souhaitez opter pour un véhicule moins polluant ? Franfinance vous accompagne dans vos projets d’achat avec son crédit auto en ligne.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Sources :

  • Obtenir la vignette : https://www.certificat-air.gouv.fr
  • http://www.lemonde.fr/pollution/article/2016/06/01/plan-antipollution-de-paris-quels-vehicules-sont-concernes4930213html
  • http://www.auto-moto.com/actualite/environnement/vignette-2016-eco-pastille-certificat-qualite-air-prix-categorie-pollution-49359.html
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Normeeuropéenned%27émission
  • https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F18132
  Offre valable jusqu'au 31/12/2016. Exemple (hors assurances facultatives) pour 5000 € empruntés. 12 Mensualités de 422,04 €. Montant total du crédit : 5000€. Montant total dû : 5064,48 €. Coût du crédit : 64,48 €. Taux débiteur fixe : 2,37 %. TAEG fixe : 2,40 %.Durée maximum du crédit :12 mois. Coût mensuel de l’assurance DIM/CHOM (s’ajoute à la mensualité) : 9,50 €. Coût total de l'assurance DIM/CHOM : 114 € soit un TAEA de 4,33%. Frais de dossier : 0 €*.
*Sous réserve d’acceptation du prêt personnel par FRANFINANCE (719807406 RCS Nanterre), Intermédiaire en assurance, n° Orias 07 008 346. Assurances souscrites auprès de SOGECAP et SOGESSUR, entreprises régies par le Code des Assurances. FRANFINANCE, SOGECAP et SOGESSUR sont des filiales du Groupe SOCIETE GENERALE. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la date de signature du contrat de crédit. Conditions au 30/06/2016 susceptibles de variations.  
Commenter Créé le par
  • Eric Publié le 19 octobre 2016 à 9h10

    Ce serait bien d’investir dans une voiture électrique mais le prix d’achat est encore élevé…

  • Torres Paulo Publié le 24 octobre 2016 à 9h23

    La pollution est un enjeu où nous sommes tous concernés et avoir une voiture qui pollue peu est très important.

  • stephanie Publié le 3 novembre 2016 à 12h42

    Les écopastilles sont une bonne idée mais ce sont les voitures les plus anciennes qui vont être pénalisées, donc bien souvent les personnes ayant peu de moyens pour acheter un nouveau véhicule.

Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading ... Loading ...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ces articles peuvent vous intéresser

Le crédit auto

Deux nouveaux dispositifs sont entrés en vigueur...