Auto

Cyber-sécurité pour votre voiture
30.11.2016 / Auto

Voitures autonomes : qu’en est-il de la cybersécurité ?

Vues : 81 |

Dotées de GPS, capteurs et accès Internet par 3G/4G, les voitures autonomes constituent des cibles potentielles pour des cyberattaques. Un problème majeur en terme de sécurité que les constructeurs automobiles prennent d’ores et déjà au sérieux.

En 2015, deux affaires ont mis à jour la vulnérabilité des voitures autonomes développées par de nombreux constructeurs automobiles. Dans la première, des hackers ont révélé pouvoir bloquer le moteur des Model S de Tesla, tandis que dans la seconde, deux chercheurs américains ont pris le contrôle d’une Jeep Cherokee connectée à distance.

Pourquoi ces cyberattaques sont-elles possibles ? Car ces véhicules intelligents, où tout est informatisé (volant, freins, accélérateur), sont constitués d’un réseau d’ordinateurs gérant tous les composants (GPS, capteurs, accès Internet).

Pour les hackers, il suffit de trouver la faille de l’un de ces systèmes, afin de s’introduire, via les connexions sans fil, Bluetooth et WIFI, dans le réseau informatique commandant le véhicule et prendre le contrôle de ce dernier.

Des hackers au secours des constructeurs

Les conséquences de ces cyberattaques peuvent être lourdes : dommages physiques (pour les personnes et les biens) et mainmise possible sur des données d’ordre personnel (itinéraires, adresse privée) ou commercial (comportements d’achat) stockées ou transmises via ces systèmes.

Destinées à être de plus en plus connectées, ces voitures autonomes, actuellement testées un peu partout dans le monde (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Suisse) pourraient représenter 25% du parc des véhicules particuliers d’ici 2030.

D’où l’urgence pour les firmes automobiles de collaborer avec le secteur de la sécurité Internet afin d’apporter une sécurité optimale et efficace à leurs voitures intelligentes. La mise à jour du logiciel, le système d’alerte en cas d’attaque et l’isolation des fonctions de pilotage sont parmi les éléments à améliorer en priorité.

Certains constructeurs, comme Volkswagen et Tesla, investissent déjà en vue d’améliorer leurs technologies de sécurité. Et, dernièrement, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a lancé un programme original, invitant les hackers à mettre à l’épreuve la cybersécurité de leurs véhicules contre une rétribution en cas de failles détectées.

Commenter Créé le par
  • Charles Publié le 5 décembre 2016 à 10h17

    Une actualité bien pertinente je pense. Les voitures sont effectivement devenues plus vulnérables au piratage informatique. Bourrées de technologies, elles sont devenues des cibles privilégiées des hackers.

Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − un =