Perso

Hydratation après activité sportive
20.07.2017 / Perso

Sport et chaleur : ce qu’il faut savoir

Vues : 157 |

Lorsque les températures dépassent les 30°C, faire une séance de running ou disputer une partie de tennis peut s’accompagne de risques pour la santé. Afin de ne pas frôler le « coup de chaleur », diverses précautions sont à prendre. Voici quelques conseils à suivre scrupuleusement pour pratiquer, en toute sécurité, une activité sportive malgré la chaleur.

En période de fortes chaleurs, la température corporelle a tendance à augmenter et la sudation à être plus importante, entrainant, notamment, d’importantes pertes en eau.

Si vous souhaitez profiter de l’été pour faire du sport régulièrement, votre organisme va être mis à rude épreuve, risquant, entre autres périls, les fameux « coups de chaleur », dont les symptômes sont les suivants : maux de tête violents, nausées, vomissements, propos incohérents, perte de connaissance, convulsions…

Dès que le thermomètre frôle les 30° C, la pratique d’une activité physique doit s’effectuer en respectant strictement certaines règles.

S’habiller avec des vêtements appropriés

Certains vêtements qui empêchent l’évaporation de la sueur, tels ceux fabriqués en coton ou les coupe-vents en nylon, sont à proscrire. Il faut leur préférer ceux, plus légers, conçus en fibres synthétiques, enclins à favoriser la circulation de l’humidité.

Le noir ayant tendance à attirer la chaleur, et par conséquent, à provoquer la sudation, il est recommandé d’enfiler des t-shirts et shorts de couleur claire,

S’hydrater

Avant, pendant et après la séance sportive, il est impératif de boire régulièrement de l’eau, sans attendre d’avoir soif. Le bon réflexe : disposer d’une bouteille d’eau sous la main, glissée dans un sac à dos léger ou une ceinture à gourde conçue pour les sportifs.

Se rafraichir

Alors que la canicule règne, rien de plus agréable que de s’asperger de l’eau sur le visage ou la nuque, en pensant à humidifier sa casquette, pour prolonger cette sensation de fraicheur.

Choisir le bon moment de la journée

Il est préférable de se dépenser physiquement à des moments où les températures sont les plus agréables, c’est à dire tôt le matin ou en soirée, et bannir le créneau horaire midi-16 heures.

En cas d’impossibilité, tournez-vous vers des lieux propices à faire du sport en période caniculaire, par exemple une salle de sport climatisée.

Pratiquer dans des zones ombrées

Dans la mesure du possible, il faut préférer les zones ombrées et aérées pour exercer une activité physique, afin de limiter l’exposition au soleil.

Préférer une activité aquatique

Lorsque les températures sont trop fortes, mieux vaut éviter certains sports trop intenses. Pratiquer une activité physique dans l’eau, par exemple l’aquagym ou la natation, est une alternative rafraichissante, qui aide le corps à se refroidir.

Se protéger du soleil

Lors d’une activité sportive en extérieur, il est impératif de protéger sa peau des rayons du soleil en appliquant de la crème solaire, sans oublier de se coiffer d’une casquette et de porter des lunettes de soleil.

Sources :

  • https://vital.topsante.com/je-reste-en-forme/sport-et-sante/canicule-les-conseils-pour-faire-du-sport-sans-danger-quand-il-fait-chaud-684
  • http://www.culturesante.fr/canicule-nos-conseils-pour-faire-du-sport/
Commenter Créé le par
Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = six