Travaux

Lunettes de soleil au bord d'une piscine
28.02.2017 / Travaux

Piscine enterrée : quel type choisir ?

Vues : 135 |

Plutôt qu’un modèle gonflable ou en kit, vous préférez aménager une piscine enterrée et vouée à durer dans le temps ? Voici un passage en revue des différentes solutions existantes, présentées avec leurs atouts et leurs points faibles.

Avant de passer en revue les différents types de piscines creusées, plusieurs éléments sont à considérer au préalable.

Pour construire une piscine, il faut d’abord demander un permis de construction. Pour être bien étanche, le bassin doit posséder une capacité à supporter le poids de l’eau et la pression de la terre environnante. Important pour l’étanchéité et l’entretien, un revêtement doit être posé sur le bassin. Ce dernier se décline en liner ou PVC, en carrelage ou en enduit.

Dans tous les cas, le recours à un professionnel pour vérifier la faisabilité du projet et choisir la meilleure option est indispensable.

La piscine en béton

C’est la solution la plus pérenne, qui offre, en plus, une bonne étanchéité et une polyvalence dans le choix du revêtement (liner, résine, carrelage). La liberté est totale, que ce soit au niveau de la forme, de la profondeur, ou des dimensions. C’est une solution onéreuse, car elle nécessite l’intervention de professionnels.

La piscine maçonnée

Elle est construite à partir de parpaings ou de blocs à bancher en polystyrène. Les bricoleurs coutumiers des travaux de maçonnerie peuvent la construire eux-mêmes. En revanche, les travaux peuvent parfois durer longtemps.

La coque polyester

Fabriquée en résine et fibre de verre, c’est une solution solide et économique. La piscine à coque est rapide à installer et exige peu d’entretien. En revanche, les tailles et les formes sont limitées. Le polyester est moins agréable au toucher que le liner.

La piscine en bois

Les piscines en bois sont constructibles hors-sol, semi-enterrées ou enterrées. Elles se composent de « poutres » encastrées les unes dans les autres, un liner étant ensuite posé sur la structure. C’est un modèle économique, esthétique et facile à monter. En revanche, les tailles et formats proposés en commerce sont limités.

La piscine à panneaux 

Sur une dalle en béton, des panneaux, souvent métalliques, sont fixés, avant d’être recouverts par un liner. Tout comme la piscine en bois, la piscine à panneaux est facile à installer, donc plutôt économique, mais les formes sont limitées.

La piscine à débordements

Avec ce modèle haut standing, l’eau débordant sur les côtés est récupérée par un système de goulottes, ce qui implique la construction d’un bac tampon et l’installation d’une pompe à fort débit.

Ce modèle des plus luxueux est très esthétique, souvent implanté dans des cadres spectaculaires. C’est donc logiquement la solution la plus onéreuse et la plus complexe à mettre en œuvre.

 

Avez-vous fait votre choix ? La décision est à prendre en fonction de la nature de votre terrain, de la place, du temps de travaux, mais bien sûr aussi en fonction de votre budget. Vous pouvez trouver des offres de financement, en consultant les offres de prêt travaux Franfinance.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Commenter Créé le par
Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− quatre = 2