Travaux

Maison ecologique en Suede
24.08.2016 / Travaux

Suède : une maison dans une serre pour faire des économies d’énergie

Vues : 78 |

Près de Stockholm, existe une vaste serre abritant une maison, l’ensemble favorisant un microclimat propice, toute l’année, au chauffage du logement et à la culture de fruits et légumes. Un projet d’habitat en phase avec la politique de transition énergétique menée par  la Suède.

Le concept de la maison serre

Il y a une dizaine d’années, projetant la construction de leur maison au sud-ouest de Stockholm, Charles et Marie Sacilotto, désireux de consommer moins d’énergie, se tournent vers Bengt Warne, architecte suédois spécialiste en écologie. Pour eux, l’initiateur du concept de maison « naturelle » dans les années 80 imagine cette « maison-serre ».

Composée d’une vitre sécurisée de 4 millimètres d’épaisseur et dotée de volets électrique au niveau du toit, l’imposante serre abrite la maison de 300 m2 sur plusieurs niveaux, l’énergie du soleil étant accumulée pendant la journée à la façon d’un capteur solaire et utilisée pour chauffer l’habitation. D’après le couple, lors de la période hivernale et par temps clair, il peut faire entre 15 à 20°C à l’intérieur de la structure alors que la température voisine -2°C au dehors.

Ce concept limitant les basses températures permet à la nature de se développer à son aise dans l’espace compris entre la maison et la serre. Des fruits et des légumes y poussent toute l’année : concombres,  tomates, plantes aromatiques, figues, vignes, oignons et pommes de terre. On peut également y trouver une petite mare où évoluent quelques poissons rouges.

 

Un projet de maison en phase avec la politique du pays

Bien que peu répandus (il y aurait 4 maisons similaires dans la banlieue de Stockholm), ces projets sont tout à fait en phase avec la politique énergétique de la Suède. En effet, depuis quelques décennies, ce pays multiplie les mesures incitatives et objectifs chiffrés : subventions pour les collectivités locales dans les années 1990, taxe sur les émissions de CO2, objectifs de 50 % d’énergies renouvelables en 2020 et de réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990…

Ainsi, selon une étude publiée en juin 2016 par l’Institut français des relations internationales (Ifri), la Suède présentait en 2013 la plus faible empreinte carbone de l’Union européenne, que ce soit par rapport à son PIB ou par habitant.

Aussi, d’après l’Agence suédoise de l’énergie, ses 36% d’énergies renouvelables lui assurent également une première place devant les autres membres de l’Union européenne.

 

Sources :

  • https://reporterre.net/En-Suede-la-maison-naturelle-fait-pousser-fruits-et-legumes
  • https://www.youtube.com/watch?v=30ghnDOFbNQ&feature=youtu.be
Commenter Créé le par
Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − un =