Conditions d’acceptation d’un prêt économie d’énergie

Vous souhaitez connaître les conditions d’acceptation pour obtenir un prêt économie d’énergie ? Franfinance répond à toutes vos questions.

Tout organisme de crédit décide de vous accorder ou non le prêt que vous sollicitez  en fonction de vos capacités de remboursement mensuelles. Ils souhaitent en effet savoir si vous pourrez honorer un crédit dont le remboursement va s’étaler sur une longue durée. Par exemple, chez Franfinance, un prêt éco d’énergie de 15 000 euros peut être remboursé en 120 mois.

Avant toute chose, le prêt économie d’énergie doit impérativement servir à financer des travaux visant à réduire votre consommation énergétique, comme des travaux d’isolation, de remplacement de fenêtres, de changement de mode de chauffage ou encore d’installation de panneaux solaires.

Le calcul de vos revenus disponibles

Pour savoir si vous remplissez les conditions d’acceptation d’un prêt économie d’énergie, commencez par calculer vos revenus disponibles. Pour ce faire, additionnez l’intégralité des revenus que vous percevez chaque mois :

  • salaires ;
  • retraite ;
  • rente locative ;
  • indemnités chômage ;
  • allocations ;
  • dividendes ;

N’oubliez pas que vous devrez justifier ces rentrées d’argent par des documents officiels comme un avis d’imposition par exemple.

Votre capacité de remboursement mensuelle

Vous avez calculé votre revenu disponible. Pour connaître votre capacité de remboursement mensuelle, il faut en déduire vos charges :

  • mensualité de crédit immobilier ;
  • mensualité de crédit personnel ;
  • impôts ;
  • charges de chauffage et d’électricité ;
  • frais de scolarité ou de pension alimentaire ;
  • autres dépenses récurrentes.

Vous obtenez vos revenus nets, c’est-à-dire votre capacité de remboursement mensuelle. Celle-ci doit nécessairement pouvoir couvrir au minimum le montant de la mensualité de votre prêt économie d’énergie.

Notez que si vos crédits dépassent alors 30 % de vos revenus nets, l’organisme prêteur risque de ne pas pouvoir vous accorder l’emprunt. Ce taux d’endettement de 30 % est considéré comme la limite maximale au-delà de laquelle vous risquez de ne pas pouvoir faire face financièrement en cas d’imprévu.

La situation personnelle

Votre situation personnelle a également un rôle à jouer dans les conditions d’acceptation de votre prêt économie d’énergie. Plusieurs éléments seront alors considérés : la composition du foyer, votre âge, le nombre d’enfants à charge, la nationalité, le patrimoine, etc.

Au final, c’est en analysant l’ensemble des informations que l’organisme de crédit saura si vous remplissez les conditions d’acceptation d’un prêt économie d’énergie.

Sources :

  • Franfinance.fr