5 conseils pour acheter un scooter ou une moto électrique

simulaion crédit pour un scooter / moto électrique - Franfinance

Économies, environnement, facilité d’utilisation? Acheter un véhicule à 2 roues présente de nombreux avantages. Voici 5 conseils pour réaliser un achat éclairé.

Conseil n°1 : définissez vos besoins

Courts trajets du quotidien ou grande balade du week-end ? Le deux-roues électrique s’adapte à votre rythme avec une autonomie d’environ 100 km pour un scooter et 300 km pour une moto électrique.

Si le marché des motos reste confidentiel avec un début de gamme à 15 000 ?, celui des scooters se développe, avec des prix oscillant entre 4 000 ? à 10 000 ?.

A l’usage, les économies sont importantes : entretien simplifié, carburant bon marché (environ 0,60 ? d’électricité pour 100 km), assurance à prix réduit? Sans compter les bénéfices environnementaux, avec l’absence de gaz d’échappement et le silence du moteur !

Conseil n°2 : regardez la batterie

En fin de vie, souvent au bout de 3 ou 4 ans, la batterie doit être recyclée. Son remplacement coûte entre 2000 ? et 3000 ?. Préférez un modèle pouvant être reconditionné chez un professionnel : pour 400 ? à 1200 ?, elle vous reviendra comme neuve.

Pour prolonger sa durée de vie, il est préférable d’attendre que l’indicateur de charge passe au-dessous de 50 % avant de la recharger.

Conseil n°3 : essayez et comparez

Avant d’acheter, essayez ! Léger, le deux-roues électrique brille par sa maniabilité et sa qualité de reprise.

Si vous hésitez, la location permet de se faire une idée. Par exemple avec Cityscoot, qui doit déployer 1 000 scooters en libre-service dans Paris à l’été 2016.

Conseil n°4 : soyez au clair avec la législation

Comme pour les deux-roues thermiques, casque, assurance, carte grise et plaque d’immatriculation sont obligatoires.

Jusqu’à 4000 watts (équivalent à 50 cm3), il faut avoir 14 ans au minimum pour les conduire. Si vous êtes né avant le 31 décembre 1987, aucun permis n’est requis. Sinon, le BSR (Brevet de sécurité routière) ou le permis AM qui le remplace depuis 2012 sont nécessaires. Le permis voiture fait aussi l’affaire.

De 4000 à 8000 watts (l’équivalent des 125 cm3), la conduite nécessite le permis B (obtenu depuis plus de 2 ans) ou le permis A1. Au-delà de 8000 watts, seuls les plus de 18 ans titulaires du permis A ou A2 pourront circuler.

Conseil n°5 : repérez les bornes de recharge

Le deux-roues électrique se recharge sur une prise classique (en 4 à 8 heures). Si vous n’avez pas accès à une prise, sachez que les bornes publiques se développent (à Paris, la borne Belib’ a été inaugurée en janvier 2015). Des applis mobiles comme ChargeMap vous aident à les localiser.

Vous craquez pour le deux-roues électrique ? Si vous habitez Paris, Lyon et quelques autres villes en France, vous pouvez bénéficier d’une subvention allant jusqu’à 400 ?. Et pour vous accompagner, Franfinance vous propose de réaliser une simulation crédit pour trouver le crédit auto adapté. Voir conditions.
Découvrez également tous nos conseils pour bien choisir un véhicule 2 roues.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager 

Sources :

  • http://www.avem.fr (15/02/2016)
  • https://www.cityscoot.eu  (15/02/2016)
  • http://www.eccity-motocycles.com/fr/ (15/02/2016)
  • http://aide-financiere.net/aide-achat-scooter-electrique/, « Aide pour l’achat d’un scooter électrique : à Paris et dans les autres villes de France » (15/02/2016)