Voyage

Camping car pour partir en Europe
15.11.2018 / Voyage

Partir sur les routes d’Europe, en camping-car

Vues : 87 |

Depuis des années les vacances en camping-car sont celles qui étonnent et questionnent le plus les non-initiés. Pourtant, ceux qui franchissent le cap ne regrettent jamais l’achat de leur maison sur roues, voici les raisons à cela et les petites choses à savoir pour pouvoir être partout chez-soi.

Quel public ?

Que vous soyez en couple, en famille ou à la retraite (pourquoi pas avec des petits enfants) il y a forcément un camping-car fait pour vous. Sachez qu’il y a autant de camping-caristes que de voyages en camping-car, à l’instar des séjours clés en mains vous êtes maîtres de votre aventure ! Et la fierté de chaque étape, de chaque paysage ou de rencontre vous marquera vous et vos passagers à tout jamais. Les plus petits s’adaptent plus facilement que l’on veut bien le penser, inutile de faire peur aux petits lors de la préparation bien qu’il faille tout de même les prévenir que l’espace sera restreint et le confort amoindri.

Mais tout cela a une utilité claire, aller à des endroits inédits, voyager confortablement, car si vous avez en tête les longs trajets en voiture, il n’en est rien! Les camping-cars de 6 à 8 mètres désormais offrent réellement une sensation de conduite nouvelle, même s’il s’agit de bien prendre en mains le véhicule dès les premiers kilomètres.

Quels voyages ?

Pour débuter, on vous conseillera de partir à l’assaut d’une région française sur une semaine. La préparation de vos nuits est nécessaire et pour les débutants un carnet de route défini est utile pour gérer son temps ! Par la force des choses, le camping-car vous offrira une manière de voir les choses différemment, les imprévus peuvent être évités avec un peu d’organisation et de l’expérience.

Les règles à suivre

Même s’il s’agit d’une certaine philosophie et un mode de vie nomade plus libre que le reste de l’année, les vacances en camping-car ont leurs lots de règles à ne pas négliger. En France, le camping sauvage étant interdit, les aires municipales souvent payantes sont les refuges les plus plébiscités des routiers. Celles-ci offrent parfois l’eau et l’électricité mais sont souvent avares en places aux périodes de vacances.

Voyager en camping-car signifie aussi s’acquitter de tâches ménagères différentes. Bien que l’hygiène y soit maintenue dans la plupart des modèles, il faut vider les eaux grises et noires dans des lieux de vidange prévus à cet effet. Vient aussi les toilettes chimiques à vider, la cassette extractible se déverse dans des fosses prévues à cet effet. Il est interdit de les déverser dans la nature ainsi que dans les égouts pour leur nuisance mais aussi en raison de la présence de substances chimiques.

Voyager à l’étranger

Pour les voyages sur les routes à l’étranger en règle générale, il faut se renseigner sur les règles spécifiques au code de la route des pays traversés. Renseignez-vous aussi sur les routes empruntées et leur compatibilité avec votre engin. N’oubliez pas non plus la carte verte qui elle est obligatoire dans la plupart des pays d’Europe. Ensuite à vous de vous renseigner sur les autorisations de stationnement et d’occupation des espaces en caravaning.

Sachez aussi où acheter vos produits de nécessité courante comme le gaz et même comment vous fournir en eau et en électricité ! Petit conseil bonus, étudiez le prix des carburants en temps réel pour savoir où et quand faire un plein stratégique car les pays pratiquent rarement les mêmes prix. Les séjours en Europe peuvent se faire avec une location de véhicule. Dès 90€ par jour la location d’un camping-car reste abordable. À cela rajoutez l’essence et les quelques péages. Pour un voyage de deux semaines à travers l’Europe comptez entre 2 500€ et 4 500€ pour 4 passagers.

Combien coûte un camping-car

Vous n’avez plus qu’à choisir votre premier bolide, et pour ce faire plusieurs points sont à ne pas négliger. Le camping-car est un véhicule ET un logement, ceci est un critère important dans le choix de votre futur compagnon. On distingue trois types de camping-car : la capucine, l’intégral et le profilé. En entrée de gamme, comptez 55 000€ pour un modèle capucine de 6.5 mètres. Ils peuvent déjà accueillir une famille de 4 à 5 personnes convenablement en revanche le confort de conduite sera moins abouti. Plus conséquent, les profilés sont considérés comme plus robustes mais moins maniables, leur prix débute à partir de 47 000€. L’intégral, camping-car au look de mini bus est lui un investissement certain mais est considéré comme ce qui se fait de mieux pour le confort en voyage itinérant. Compris entre 7.5 et 10 mètres leurs prix grimpent très vite et atteignent facilement les 100 000€. Pour ce type de projet d’achats, Franfinance peut vous accompagner. Du crédit auto au prêt projet personnel réalisez votre projet avec quiétude et aux meilleures conditions.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Commenter Créé le par
Donnez une note à l'article :
1/52/53/54/55/5
Loading...

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 − un =